Skip to main content

Comme WordPress WooCommerce est open source. Votre boutique vous appartient, vous avez seulement à payer l’hébergement et le nom de domaine de votre site. Il s’agit d’un plug-in utilisé par 26% des boutiques en ligne dans le monde (étude Built With). WordPress WooCommerce propose de nombreuses fonctionnalités : ajouter des produits avec ou sans options, les trier dans des catégories, ajouter des plateformes de paiement (PayPal, Stripe…), gérer les méthodes de livraison (Colissimo, Mondial Relay...). Woocommerce permet également de générer des mails automatiques à chaque fois qu’une commande est en cours, annulée ou remboursée.

Nous allons dans cet article découvrir comment vous pouvez améliorer facilement votre boutique sous WordPress Woocommerce.

1 – Revoyez l’arborescence / la structure de votre site

Passer d’un site vitrine à un site marchand nécessite de retravailler la structure de votre site afin de vraiment le transformer en site e-commerce. Pour obtenir la structure d’un vrai site marchand, il faut revoir la structure des différents menus de votre site et modifier votre page d’accueil pour y intégrer des catégories, des produits, d’éventuelles opérations commerciales ou de la réassurance.

2 – Modifiez vos menus

La structure du menu du site marchand dépend du nombre de références et de catégories présentes sur le site. Le menu doit être le plus simple et le plus clair possible pour ne pas décourager les clients et pour qu’ils trouvent ce qu’ils recherchent le plus rapidement possible. En général, c’est une bonne idée de séparer les menus de votre site Web :

Le menu principal

Un menu principal dans l’en-tête de votre site qui présente vos principales catégories de produits.

Le menu secondaire

Un menu secondaire : il peut être positionné dans une top bar, dans le pied de page de votre site ou sous forme d’une icône « Mon compte ».

Le menu pour les obligations légales

Un menu obligations légales : avec vos Conditions Générales des ventes, votre politique de confidentialité, vos mentions légales et votre formulaire de rétractation.

3 – Modifiez votre page d’accueil

Afin d’attirer les clients vers votre produit et de créer un site marchand qui convertit, vous devez modifier la page d’accueil de votre site internet. Vos produits doivent être mis en avant de manière professionnelle avec des visuels impactants qui correspondent à votre image et à votre branding. En général, nous allons retrouver une Hero section avec un visuel : soit un ou plusieurs produits, ou une opération commerciale. Ensuite, vos catégories de produits doivent aussi être présentes sur votre page d’accueil, vous pouvez les présenter sous forme de cartes cliquables liées aux pages des catégories de produits.

Il est aussi judicieux de mettre en avant vos produits phares ou vos produits du moment ou vos nouveaux produits. Pour cela, vous pourrez les présenter comme vous le souhaitez : un carrousel (comme sur ProBMXStore par exemple), un grid. L’idée est de mettre une mini boutique en avant pour que vos clients puissent ajouter directement les produits dans leur panier.

4 – Ajoutez de la réassurance

La réassurance, ce sont tous ces éléments qui visent à rassurer nos clients. Par exemple, des labels et certifications, des garanties, des témoignages de clients, une foire aux questions, des avis Google (avec TrustIndex par exemple)… On retrouve souvent une petite bannière juste au-dessus du pied de page des boutiques en ligne avec plusieurs colonnes dans lesquelles on va retrouver des éléments de réassurance

Par exemple, sur le site de la FNAC :

exemple de réassurance WordPress Woocommerce

5 – Pensez au référencement de vos produits

Vous pourrez avoir une très belle boutique en ligne, mais si elle n’est pas visitée, vous ne générerez pas de ventes. C’est pourquoi il est primordial de penser au référencement naturel de vos produits. Vous pouvez vous appuyer sur une extension pour le référencement naturel de vos produits comme Yoast SEO ou RankMath. Voici quelques tips pour améliorer le référencement de vos produits sous WordPress Woocommerce :

Le nom des produits

il doit décrire au mieux le produit et ne pas dépasser 65 caractères.

Optimisez les permaliens / slugs de vos produits

l ne doivent pas être trop longs, reprendre le nom de vos produits, sans accents, et les espaces entre les mots doivent être remplacés par des tirets. Par défaut, WordPress déterminera automatiquement le permalien du produit, donc pour un produit T-shirt rouge, l’URL du produit sera : https://www.monsite.fr/tshirtrouge

Pensez à la longueur des descriptions

Sous WordPress Woocommerce, vous pouvez renseigner une description courte ainsi qu’une description longue. Il est important de faire du contenu textuel sur chaque produit : au moins 400 mots sans faire de copier coller. Rédigez une description simple de votre produit : idéalement, le texte devrait être en forme d’entonnoir. C’est-à-dire que dans le premier paragraphe (qui est susceptible d’être lu par les visiteurs), on essaie de décrire le produit et d’expliquer son utilité, ses principales caractéristiques, sans trop entrer dans les détails. On pourra ensuite décrire chaque caractéristique du produit, les modalités d’entretien et même faire du storytelling en expliquant où et comment il a été conçu.

Pensez au Meta Titre et à la Meta Description

Pensez au Meta Titre et à la Meta Description, pensez taux de clic : il va être intéressant de veuillez à ces éléments, car ils vont grandement impacter votre taux de clic sur Google. C’est pourquoi vous devez retravailler la Meta Description et le Meta Titre pour y intégrer des éléments marketing, les points forts du produit, en bref donner envie de cliquer et d’acheter !

meta description meta titre woocommerce

5 – Des images produit cohérentes et professionnelles

Tous les produits ont une image principale. C’est l’image qui sera affichée sur la page où le produit est listé. Le format peut être défini depuis le menu Apparence > Personnaliser > WooCommerce > Image du produit. Vous pouvez ensuite les recadrer au format carré, 4:3 ou personnalisé. Généralement, l’arrière-plan de la photo du produit est blanc (vous pouvez utiliser des outils en ligne pour recadrer l’image), mais vous pouvez également utiliser d’autres arrière-plans : il est important de maintenir une cohérence visuelle. N’hésitez pas à mettre 3 à 5 images produits : mettre votre produit en situation avec une personne qui l’utilise, un avant/après si votre produit s’y prête, des close-up et même une vidéo !

image 2
dnagency

DNAgency est une agence de communication fondée en 2021 dont le but est d'aider les TPE, PME, start-ups et artisans avec des tips hebdomadaires